En attendant les plates bandes

by LOOK SACRÉ

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.

about

Subissez-les.

credits

released August 24, 2015

Par Simon dit Le Malouin

tags

license

all rights reserved

about

LOOK SACRÉ Montréal, Québec

Chercheurs maximalistes montréalais. Nous sommes l'intention de faire quelque chose. Une preuve d'honnêteté ; rien de plus, rien de moins.

contact / help

Contact LOOK SACRÉ

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Ce gangstérisme...
Certains voulaient notre mort
en sympathique centaine.
Démembrez-moi à votre guise
le corps est à rabais.
Mon coeur s'énumère
des façons de couper dans le gras
Qu'on s'énonce sous l'ombrelle
du Je en incision.

Je me suis fait immortaliser par accident
pour le prix d'un chip et d'une liqueur.

C'est sa mort après tout,
il en fait bien ce qu'il veut.
Une croix, un x sur une date
les jours le savent mieux que moi.
Que le gain est toujours
un piège à rat pour les idiots
qui se prennent pour les renards
quand les loups sont sur le tard
Bien à toi de crever, on n'en a rien à faire.

Si je sacre c'est pour garder quelque chose en vie
pour un grand Christ sans chance et sans nom.

C c'est pour calice. Qu'on se le dise une fois pour toute.
C c'est pour calice. Irrité hier comme demain.
C c'est pour calice. Quand la gâchette glisse et que tu plisses les yeux
devant le noir.

Je ne sais plus quoi faire de tout ce gangstérisme...
Track Name: Combat à mains nues
Quand les vendredis frappent
La montagne cesse de s'empiler
Le saccage des horloges s'accaparent
La patience des trains

C'est sans presse qu'ils fondent
dans le noir pour dissimuler
la nuit
Qui n'existe que sous terre
Qui n'existe pas autrement.

Pourquoi faire des lumières
Quand par le seul cri des rails
le mur se sait tout près.
Si tu prends feu:
Rappelle-toi que tu pouvais
fondre dans les nuits les plus fausses.

De pouvoir s'asseoir
un rite de passage,
les guillotines qui s'échappent de leur rôle;
s'embrassent dans le rasoir de leur danse.

Dans les phosphènes, s'étend le soir,
où la clarté démembre ses fuseaux.
Il n'y a plus de jour ni d'evening
Au tour des crépuscules et des aubes
de se déguiser, de se dénuder.
Si je pars en combat à mains nues à soir;
Si je brise ta mâchoire, tout ça c'est par amour...
et il n'y a plus de fleurs qui poussent côté jardin.
Track Name: Conversation avec le suspens
Si tu masques tes hécatombes avec des bleus
Tu confonds tes corps avec des jeux.

Veuillez laisser le client à l'espace
en fauteuil roulant.
Prends-en soin;
c'est son premier jour dans le vide

Comme toi devant les suspens avec tes lapsus.
T'as tué tout le monde,
mais ce n'est pas de ta faute.
Tes actions parlaient plus fort que tes mots.
Tu confonds hécatombe et ma tombe ensemble.

Je ne suis plus l'archipel des morts,
seulement leur confident.
On se parle d'épaule à épaule,
les yeux dans le dos,
les mains dans les poches.
Bien distingués.

Black sun
Trou noir
Tu nous as joué un tour
Noir
Néant
font
toujours
l'amour.
Track Name: La lune engage
Quand tu me laisseras tomber
Je me trouverai autre chose à faire
J'ai entendu que la lune
Engageait chez les morts

J'écris pour les couteaux
Qui n'ont jamais goûté au sang
de ces entailles crevées
Je garde en mémoire les massacres déguisés

Ceux qui me rendront la monnaie
de ma pièce seront exemptés
des factures de mon enfance
Une collection d'artefacts devenus dettes
Elles s'accumulent toujours comme une tour de Babel
des livres, des comptes non rendus
Les corbeaux s'accrochent en bande
pour contempler le festin promis
jamais rendu

Serpente et serpentine
Sept pentes et t'hallucines
Que le bout du miroir
c'est la fenêtre de tes cils
Quand le pont t'aura coupé.
Track Name: Démiurge en trois phases
C'est à force de se bourrer de demain
qu'on renaît dans le fin fond d'un champ moisi de décadence.
Je n'ai pas le temps de mourir,
j'en aurai encore moins, demain.
Des poussières, c'est le vent qui m'a pris de court,
c'est pas la course qui m'a rattrapé.
Écrire en plein jour aux yeux de tous, c'est se mettre sous le soleil bienveillant d'une nuée de canons.

Des canons qui n'attendent seulement que le hurlement d'un colonel bien à l'affût des occupations d'un phraseur pour lâcher la pluie sur les os frêles qui le composent.
Y en a qui goûtent aux bienfaits de l'écorchement public comme aux petits gâteaux qui sortent du four d'une mère qui ne veut que du bien.
La sale gueule sans-bois, c'est un prix de plus à payer pour devenir Dieu.

I've drawn faces on the cutting floor
Headless faces with no speech at all
No house will ever burn for another week
that's the way they speak
but it ain't my cup

Come hang around in the inner body
Where no skulls or muscles or nerves
could ever keep us hostage
A limbo of taste and a sewage of emptiness

I've drawn faces on the cutting floor
over here for the outer sanctum of
happy ever after
and when i'll burst my light on you
life will appear complete

Par la peur d'être reconnus sur les autoroutes de l'information, nous nous nommons néologues amateurs. Puisque l'encre et le papier ne sont légitimes que lorsqu'ils justifient les médecins et l'inconscient; nous parlons des langues anciennes avec des intentions nouvelles, la peur au bercail et le goût du désastre. Jamais les reines et les règnes n'ont connu plus grande déception.

Mais lorsqu'ils ont pleuré la vie de ses obsèques garnies d'un toit d'espoir, la chatte avait depuis longtemps quitté les célébrations d'à côté, la queue levée, un repas de moins sur la table.

Le fumeur est un fumeur pour le fumeur, un prédateur qui dans le besoin s'attaque à sa proie qui a le malheur d'assouvir ses dits besoins.
J'intègre la fièvre et le luxe par la même porte, mais j'invente de toute pièce.
Track Name: Avec vue sur le sang
J'observais le sang qui coule sur tes collines de verre
En me disant que les ombres t'allaient mieux
À y penser, j'ai les mains moites, les pieds sales à force de tuer
Si tu te taisais, l'essence me rejoindrais
T'es une belle carcasse, mais ton fard à joue se laisse pourrir
Derrière le jeu, se cache l'inévitable

Tu crèves en silence pendant que j'm'élance en romance on trouve la décadence
Là, je confond l'avarice et le caprice
Les p'tits becs et les gros french
L'amour c'est pas un champ de bataille
si y a pas de tranchées et que toi, tu chauffes le banc.
Track Name: King Cathodique
"Oui, et je souhaite la venue des chacaux. Pourquoi vouloir le bien si de méchanceté on en tire que du bien? Face à l’erreur rien ne se laisse inspirer. Une courbe de trop, le vase déborde de ses gouttes. La douleur s’en prend au mal, chimère du doute.

Les urinoirs se remplissent et les visages s’effeuillent, prennent le goût de la fonte et arborent les habits du temps qui boit à la santé de sa présence sur toutes les montres et poignets tranchés comme intacts.

En attendant les plates bandes, je s’enterre sous 120 pieds de mauvaise foi et tu chantes et tu chantes, tu s’étouffes.

Je n’exhibera pas son moi sur cette scène, une autel trouvera son corps vénéré de poésie qui déchire le cœur par lambeaux d’euphorie, d’un tracé du doigt dans les brumes vitrées qui délimite l’espace de ce qui fut corps et peut-être esprit et peut-être même marée base, un matin, la rate s’est décidée à exploser dans le plus beau des bruits, un rire."