Maison​-​Piège

by LOOK SACRÉ

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
03:30
2.
3.
03:56
4.
5.
03:24
6.

about

Une tragédie au petit matin, où l’on découvre l’auteur-compositeur-interprète mort sans gloire, « lyreux », presqu’indifférent à sa gaucherie gonflée de malaise. Des épais qui se complaisent dans la recherche d’une télécommande dans une craque de divan plutôt que celle du temps perdu. Un accident de voiture à grande vitesse dans un lit qui n’a plus rien à faire rêver. Une légende qui ne tue pas ou l’atteinte d’une condition de suspens dans un présent éternel où le vivant et le mourant s’envahissent mutuellement. Je ne peux que m’indigner devant autant de rimes naturelles. DoubleVideOBéance, un retour à la maison où les adjectifs s’entretuent et les images rayonnent sans relâche: état actuelle des lieux de la chanson contemporaine. Parvenir à l’agonie : l’adieu au lyrisme, enfin. Le repos bien mérité. Que triomphe l’horizontalité de la dimension auditive. Du murmure au hurlement, la frontière est fine, mais elle se traverse avec grâce. Lyrons tous ensemble une dernière fois.
Bienvenue à la maison-piège.
Si vous savez lire, vous saurez écouter.
WOB.

credits

released April 4, 2017

Instances responsables des sons:

Simon Malouin: Voix, guitares et textes.
Louis Viens: Batterie, synthétiseur, voix
Pier-Luc Lussier: Basse et voix.
John Andrew: Guitares, Synthétiseur
Benoît Parent: Contributions de voix additionnelles et de synthétiseur.

Réalisation par Benoît Parent et Look Sacré.

L'enregistrement de cet album a eu lieu au Studio B.

Mastering par Christian Richer.

Pochette et dimension visuelle du projet par Florence Rivest.

tags

license

all rights reserved

about

LOOK SACRÉ Montréal, Québec

Des bribes de haute mer et des coques sans navires, mais aussi des revenants qui repartent main dans la main. Tu parles que ça arrive.

contact / help

Contact LOOK SACRÉ

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Orage
Ce lit qui m’accompagnera n’est pas celui du repos, mais celui d’une colère qui reporte toujours à cinq minutes, son réveil.
Sur des kilomètres, un tremplin me tend une main qui ne parvient pas à couper le vent qui ne fait que m’émécher sans plus.
Je suis l’ondulation sur le bras de tes frissons.
La révulsion de tes regards onliques vers le fond de tes pensées.
Mon idée devient la reine dénudée devant sa majesté la langue.
Mes mots, se sont pris pour des phrases et je ne fais que soupirer demain, demain à l’oreille du soir.
Que la nuit hurle aux matins que
Track Name: As seen on TV
En attendant les plates bandes, je me suis endormi.
Nous sommes ceux qui trouvent toujours la télécommande.
As seen on TV, as seen on Tv, as seen on Tv.
En attendant les plates bandes, je me suis réveillé.
Les poches pleines de nécromensonges et ainsi parlait Zaratoaster.
As seen on TV.
Track Name: Ratons
Emmêlé dans les draps les plus beaux : miracle m’échappe. Prudence, elle a le charme d’un accident de char, de nuit. Emmêlé dans le sang, le verre, je suis à ma limite.

Mais que dira-t-on de plus, mais que dira-t-on de moins?

De mèche avec le culte des morts, je leur donne raison. Vire de bord au noctournant, j’en tape cinq à l’indicible. Adieu ma cosmogonie ; adieu mon univers.

Mais que dira-t-on de plus, mais que dira-t-on de moins?
Track Name: Hémisphère Mort
À la sortie du torrent, j’ai écrit : Envahis-moi. La rigueur me manque au corps, j’ai écrit : Envahis-moi.
[ ].
La rigueur me manque encore, j’ai écrit : envahis-moi. Si demain jamais mourrait, j’aurai écrit : Envahis-moi. La légende ne tue pas.
Track Name: WOB
DIX et l’ennui. MORTEL, encore une fois.

Doublevide
[Un trajet qui comprend le somnambule au volant et sa soumission au quotidien]
Obéance
[Alors que dans mes hantises sous-terraines, je me glisse entre les corps comme une mort anonyme]
Doublevide
[Vers la lumière de mon foyer. Chez moi, la lueur unanimée d’une embrasure soudaine]
Obéance
[mais de pied ferme, attendue]
Track Name: Maison-Piège
Maintenant qu’on est tous les deux enfermés dans nos limbes. Corrompus par l’envie d’en finir royalement.
Rions de nos cœurs qui ne savent plus qui tuer, rions, oui, de nos rires en phase terminale du cancer de la vie.
I bring all dangers home, mais j’ai mis tous mes pièges dans ma maison.
Tues-les donc. Ω